Devenir chauffeur VTC : nos conseils pour démarrer et être rapidement rentable

Il faut savoir que la situation évolue de mois en mois, d’année en année.
C’est vrai que sur ces dernières années, on a vu de plus en plus de chauffeurs VTC se lancer à leur compte. 

Qui dit de plus en plus de VTC, dit de moins en moins de courses, donc de plus en plus de concurrence. Il y a également le coronavirus qui est venu compliquer les choses, les phases de confinement qui ont littéralement impacté de manière drastique la rentabilité des chauffeurs VTC sur application. 

Il est donc parfaitement légitime de se poser la question de la rentabilité lorsqu’on envisage de se reconvertir pour créer son entreprise de chauffeur VTC. Comment assurer la rentabilité de son véhicule ? Comment s’assurer de créer une activité pérenne ? On vous dit tout.

SOMMAIRE

Quels sont les pré-requis pour devenir VTC ? 


Vous souhaitez devenir VTC ? Pour cela, il vous faut remplir certaines conditions:

  • avoir le permis depuis 3 ans
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • passer un contrôle médical
  • réussir l’examen VTC 
  • obtenir votre carte professionnelle VTC
  • vous inscrire au registre des VTC

Par la suite, vous pourrez créer votre entreprise VTC. Il est fortement conseillé d’établir un business plan et un prévisionnel pour convaincre les banques de vous financer.

separateur

Les étapes pour devenir chauffeur VTC

Vous vous lancez dans l’aventure VTC, mais vous êtes encore perdu dans les démarches?

Voici les étapes à suivre afin de devenir chauffeur VTC et de créer votre propre société de VTC en quelques mois seulement.

Ces étapes sont à suivre rigoureusement si vous voulez être en mesure de pouvoir démarrer le plus vite possible, et bien sûr il est essentiel de ne pas perdre de temps entre ces étapes car, étant un vrai parcours du combattant, il est possible d’avoir des longs délais d’attentes au moment ou vous allez demander votre dates d’examens, quand vous allez demander votre carte VTC auprès de votre Préfecture, et encore quand vous demandez d’être inscrit au registre du VTC.

Pour le reste, pas de panique! si vous êtes bien formés, vous passerez l’examen dans la plus grande facilité. Une fois que vous avez passé l’examen théorique, ainsi que l’examen pratique, vous avez fait le plus dur.

Dès que vous recevez votre attestation de réussite, il vous suffit de demander auprès de votre préfecture une Carte VTC, elle vous permettra d’avoir le statut de chauffeur VTC. Selon la préfecture, le délai d’attente peut être de 1 à 3 mois.

Ensuite la dernière étape pour être en règle est de vous inscrire au registre du VTC. Vous êtes enfin propriétaire d’une licence VTC.

Vous souhaitez ensuite créer votre propre société de transport, pas de problème! Prenez rdv avec notre cabinet d’expert comptable, nous nous occupons de toutes les démarches juridiques nécessaires à la création de votre entreprise, ainsi que l’obtention du Kbis.

Devenir VTC : quelle formation suivre ?


Suivre une formation VTC vous permet de vous préparer à cet examen et augmente considérablement vos chances de réussite. Avec BVTC, vous pouvez suivre une formation complète ! Avec un taux de réussite aux examens de 95% , BVTC s’impose comme le n°1 de la formation VTC en France.

Le programme de notre formation théorique regroupe toutes les connaissances en matière de sécurité routière, de développement de société, et de bases de langues. La formation pratique, quant à elle, se concentre sur la mise en situation et la prise en main du véhicule. Découvrez nos formules :

Formation VTC 100% E-learning

Apprenez à distance, de chez vous, grâce à notre plateforme de e-learning, et profitez d’un support client par chat, d’examens blancs corrigés en direct par un formateur, d’un coaching entièrement personnalisé, etc.

Formation VTC Mixte

La formule mixte : en plus des avantages en ligne, bénéficiez d’un cours de conduite à bord d’un véhicule à double commande près de chez vous, et de l’accès à ce véhicule pour votre examen .

Formation VTC en Présentiel

Suivez une partie de la formation VTC dans un centre de formation en présentiel, tirez parti d’un coaching personnalisé, de frais d’examens pris en charge, etc.

L'examen pour devenir VTC

examen VTC

1 . S’inscrire à l’examen

Pour vous inscrire à l’examen VTC, rapprochez-vous de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département. Pour constituer votre dossier complet, vous devrez fournir : un permis B non probatoire, une pièce d’identité, un justificatif de domicile datant de moins de trois mois , une photo d’identité officielle  et une feuille blanche avec votre signature.

2 . L’examen théorique

Vous pouvez passer l’épreuve théorique dans les 30 jours suivant votre demande. Le programme de l’examen théorique porte sur : la réglementation du transport public de personne, la gestion, la sécurité routière, le développement commercial et la gestion propre à l’activité de VTC et la réglementation nationale spécifique de l’activité de VTC Si vous avez obtenir un minimum de 10/20 sans notre éliminatoire, vous pourrez alors passer l’examen pratique environ un mois plus tard.

3 . L’examen pratique

L’examen pratique est un test de conduite par un examinateur. C’est à vous de fournir le véhicule à double commande. Vous devez également vous munir d’un GPS pour entrer l’itinéraire d’évaluation. L’examen pratique VTC se compose de quatre thèmes : la préparation du parcours et sa réalisation, la conduite et la sécurité routière, la relation client et les informations touristiques et la facturation des clients du VTC Pour réussir l’examen complet VTC, il vous obtenir la note minimale de 12/20 à l’épreuve pratique.
separateur

Créer son entreprise pour devenir VTC

Une fois que vous avez réussi l’examen VTC et obtenu votre carte professionnelle, vous pourrez créer votre entreprise VTC. Différents choix s’offrent à vous :

  • Créer une auto-entreprise : elle  vous permet de démarrer votre activité de chauffeur en toute simplicité et avec plus de liberté, avec un taux d’imposition de 25%
  • Créer une société (SARL, EURL, SASU ou SAS)  : cela vous permet de recruter des salariés, de séparer et de protéger votre patrimoine de l’entrepreneur et de bénéficier d’un  taux d’imposition réduit.

Est-il encore rentable de devenir chauffeur VTC aujourd’hui ?

 

De plus en plus de chauffeurs VTC se lancent à leur compte. Mais est-il rentable de devenir chauffeur VTC dans un marché de plus en plus concurrentiel ? 

Envisager de créer une activité de transport de personnes en ne dépendant que des applications (Uber, Heetch, etc.) est clairement moins rentable, car il vous faut verser 25% de vos gains à ces géants.

Le secret pour maximiser votre rentabilité est donc de créer votre entreprise et développer votre clientèle. Pour cela, vous devez mettre en place un business plan, qui servira de référentiel et de feuille de route pour la croissance de votre chiffre d’affaires.

 

Salaire chauffeur VTC : que peut-on espérer quand on devient VTC ?

 

Concrètement :

  • Aujourd’hui, un chauffeur VTC sur application peut espérer un chiffre d’affaires entre 3000 et 4000 euros/mois (dans le meilleur des cas).
  • Un chauffeur VTC ayant ses propres clients peut espérer un chiffre d’affaires compris entre 6000 et 10 000 euros/mois.

Vous l’aurez compris, développer votre propre clientèle est indispensable si vous souhaitez augmenter votre rentabilité.

Un business plan VTC solide : le secret pour une activité rentable

Lancer son activité de chauffeur VTC suppose simplement de créer son entreprise. Comme toute entreprise, on cherche à atteindre une rentabilité maximale.

Or, aujourd’hui, envisager une activité de transport des personnes en ne dépendant que des applications (Uber, Heetch, etc.), c’est se tirer une balle dans le pied !

Quel que soit le statut que vous choisirez pour votre entreprise (auto entrepreneur, SAS, etc.), le prévisionnel et son exhaustivité vont jouer un rôle clé dans le développement de votre activité. Avant la création d’une société, on met en place un business plan, qui servira de référentiel et de feuille de route quant à la croissance du chiffre d’affaires.

Donc, envisager de baser son activité en ne dépendant que des applications, c’est accepter d’office de verser 25% de ses gains à ces géants. En tant qu’entrepreneur, cette commission devrait déjà vous alerter et vous inquiéter. Avant même de vous verser un salaire, 25% du chiffre est déjà parti.

Mon premier conseil, c’est de bien penser son business plan en évitant de ne s’appuyer que sur les applications. Ce mode de fonctionnement rend les chauffeurs VTC esclaves. Déconnexion abusive, courses peu rentables, profils clients particuliers, etc…

  1. On pense son activité en entrepreneur : on planifie la croissance de l’entreprise en se projetant sur 2 à 3 ans.
  2. On évite de dépendre des applications.
  3. On privilégie sa propre clientèle.

Donc, la seule solution pour être, rester ou devenir un VTC rentable, c’est de développer votre clientèle. Il n’y a qu’en passant par-là que vous pourrez être tranquille, que vous pourrez gagner votre argent décemment, sans stress 12 heures par jour dans votre véhicule et sans être à la botte de ces applications.

separateur


Bien développer son activité VTC

La vraie question à vous poser c’est comment faire pour développer ma clientèle privée ? 

J’aimerais partager avec vous trois conseils pour tout simplement développer votre activité VTC et avoir plus de rentabilité. 

Etape numéro 1 : avoir un service de qualité

Pour avoir un service de qualité, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs facteurs. 

Première chose : il faut avoir une communication et donc une joignabilité absolument parfaite. Il faut être professionnel, flexible et facile à contacter. A vous de mettre en place ces éléments pour que les gens puissent trouver vos informations pour vous contacter facilement. Et soyez disponible et professionnel pour leur répondre. 

Etape numéro 2 : le confort

Il est important d’offrir un service confortable, voire le plus confortable possible à bord de votre véhicule tout en faisant attention à avoir une conduite souple, une conduite agréable, une attitude professionnelle avec le client.

Etape numéro 3 : proposez des services spécialisés

Essayez d’offrir un service spécial qui va vous démarquer de la concurrence pour créer un avantage concurrentiel. Ça peut être un service de conciergerie, ça peut être des cartes de fidélité qui offrent des courses. Ça peut être un petit goody, un petit cadeau à la fin de la course, etc.

separateur


Développez votre clientèle privée

Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. 

  • Si vous avez un service impeccable et si vous avez des clients sur application, n’hésitez pas à leur donner vos cartes de visite pour les fidéliser
  • Développez un site Internet et mettez en place des publicités sur Google AdWords et sur Facebook pour tout simplement cibler les personnes.

Si vous vous positionnez sur un secteur en particulier, si votre clientèle privée est une typologie particulière, vous allez pouvoir très facilement cibler grâce à Internet et grâce à la publicité. Vous aurez du trafic sur votre site internet. Facebook et Google vont envoyer du trafic sur votre site Internet et ce trafic va se transformer en demande de réservation, puis en clientèle. Sachez qu’aujourd’hui, si vous souhaitez devenir VTC ou développer votre activité, c’est absolument indispensable.

Nous avons accompagné des milliers d’entreprises VTC. Croyez-nous sur parole, c’est indispensable aujourd’hui d’avoir son site Internet qui soit niché et de mettre en place des publicités. Vous allez exploser vos résultats. Vous allez passer de 3000/4000 euros de chiffre d’affaires sur applications à 6000/10.000 euros sans problème. C’est vécu avec nos clients. 

Une fois que vous avez vos premières courses : 

  • Fidélisation de la clientèle
  • Rétention : faites-en sortes que vos clients pensent directement à vous lorsqu’ils ont besoin d’un chauffeur VTC. 

Il est très important, à partir du moment où vous avez trouvé votre premier client ou un premier client, de créer une relation avec lui, d’avoir un service après-vente. Vous devez lui montrer que vous êtes là pour lui. Vous devez lui montrer que vous êtes disponible, attentionné, et que vous vous intéressez à lui. 

Ça va vraiment se traduire par un réel avantage concurrentiel. Le client en sera totalement satisfait et fera appel à vos services dans le futur.



Si vous faites ceci, si un client est déjà monté une première fois dans votre véhicule et a était satisfait, ça sera beaucoup plus facile de le faire monter une deuxième fois.
C’est plus difficile aujourd’hui d’acquérir des clients plutôt que de fidéliser des clients. 

  • Première étape : trouver vos clients. 
  • Deuxième étape : fidéliser vos clients. 

Ça coûtera moins cher de fidéliser vos clients actuels et de vous assurer des revenus récurrents, plutôt qu’aller acquérir de nouveaux clients.
Si vous avez déjà votre noyau dur de clients, il vous faut les chouchouter, les bichonner, les préserver pour les fidéliser. 

Pour répondre à la question “est ce que c’est toujours rentable de VTC ?“, bien sûr que oui ! 

A condition de vous poser les bonnes questions. 

On vous en dit plus

Nos derniers articles
comptable vtc
30.08.16

Bien choisir son comptable VTC : une importance cruciale !

Un Comptable : Est-ce obligatoire?  S’il n’existe aucune obligation légale de confier la comptabilité VTC de l’entreprise à un expert-comptable, nombre de dirigeants de PME et chauffeurs vtc, installés ou en devenir, choisissent d’externaliser leur comptabilité via le recours aux services d’un expert-comptable. Pourquoi ? Simplement parce qu’au-delà de ses attributions traditionnelles (déclarations fiscales et sociales, gestion…

Lire plus
business plan VTC

Registre VTC : toutes les infos pour s’y inscrire

Qu’est-ce que le registre VTC ? Le registre VTC ou registre des Voitures de Transport avec Chauffeur est un registre recensant tous les exploitants de VTC ayant réussi leur examen VTC. La gestion de ce registre est assurée par le Ministère chargé des Transports depuis le 1er octobre 2014 en application de la loi n°2014-1104….

Lire plus
reglementation VTC

Règlementation VTC : ce qu’il faut savoir absolument

Chauffeur VTC est une activité professionnelle réglementée. Par conséquent, certaines obligations s’appliquent, notamment au niveau du choix du véhicule, de l’assurance et de la tarification. Il faut en tenir compte dans votre business plan puisque cette règlementation VTC a un coût. Il est aussi important d’être en règle en cas de contrôle. Quelle est la…

Lire plus
contact BVTC

Nous sommes à votre écoute

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter :

Merci de vous identifier pour démarrer une conversation avec un conseiller BVTC

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Merci de vous identifier pour démarrer une conversation avec un conseiller BVTC

Voulez-vous qu'on vous rappelle en 28 secondes ?

Quelle est votre situation actuelle ?

Appelez-moi maintenant
Hello worldddd!
L'administrateur des données que vous entrez ici sera nous, c'est-à-dire : BVTC ACADEMIE. Les données seront traitées à des fins de marketing direct de nos produits et services. La base légale pour le traitement des données est un intérêt légitime de l'administrateur. Confidentialité

Appelez-moi maintenant