Corrigé d’un examen VTC (exemple)

Dans les coulisses de l’examen VTC, le sésame pour démarrer son activité de chauffeur. Aisam vous présente ici un exemple de corrigé. Cet article est à lire avec la vidéo, pour avoir l’aperçu et les commentaires du formateur et fondateur de l’académie BVTC.

Exemple de corrigé d’un examen VTC

Nous sommes allés chercher ce corrigé sur www.crma-idf.com ; site de la chambre régionale des métiers de l’artisanat. Il est tiré de l’épreuve T3P (Transport Public Particulier de Personnes) Pour le détail de l’examen VTC voir article Nouvel examen VTC en détail.

On distingue deux types de feuilles : une feuille de questions QCM et/ou QRC et une feuille de réponses. Sur les feuilles de questions, on n’écrit rien. On rapporte les réponses sur l’autre feuille. Il faut pour répondre à une question, noircir les ronds qui correspondent à la bonne réponse. En effet, ne faites pas de croix, ce sont des machine qui scannent et corrigent votre examen.

De plus, il n’y a pas de demi point. Si une seule réponse est attendue, si l’on en noircit deux, c’est zéro point. Si deux réponses sont attendue et qu’on en trouve une seule de correcte, c’est zéro aussi.

Autre chose, la dynamique de l’examen : il faut impérativement lire toutes les questions et réponses avant de commencer à écrire.Pour cela servez-vous de la feuille de brouillon qui vous sera fournie, en vous posant des questions telles que : quelles sont les réponses hors-sujets, celles que je peux éliminer ? Après cette sélection, quelle est la ou les bonnes réponses à donner ? Il est intelligent de procéder par élimination.

Pour ce qui est des QRC(Question à Réponse Courte) Une petite rédaction vous est demandée.

Exemple ici : Qu’est-ce que l’honorabilité dans votre profession ? La réponse est : avoir un casier judiciaire vierge. Il faut se demander : être honorable qu’est-ce que c’est ?  C’est quelqu’un à qui on peut faire confiance, qui n’a pas fait de bêtises. Ou qui s’est racheté depuis.

Les questions de l’examen VTC ne cherchent pas à vous piéger, mais il y a une certaine logique à avoir.C’est-à-dire des connaissances acquises pendant les cours et les formations, et un entrainement pratique, suivi d’un corrigé personnalisé par des formateurs performants (www.bvtc-academie.fr). L’attention aux détails et à une bonne formation sont les facteurs clefs de réussite à ces examens.

S’il ne devait y avoir qu’un seul conseil à donner : formez-vous. Pour réussir il faut avoir la formation adéquate à vos ambitions. Et ce n’est jamais de l’argent jeté par les fenêtre, c’est un investissement sur vous-même, duquel vous pouvez attendre un véritable retour sur investissement.