Quel capital social choisir pour une société de transport VTC et Capacitaire ?

Cette vidéo va vous guider pour le choix de votre capital social lors de la création de votre société de transport VTC ou Capacitaire.

C’est extrêmement important de définir le montant qui reflète votre entreprise et de le choisir  de manière stratégique :

 

Quel capital minimum pour une société de transport ?

Suite à de nombreuses demandes sur le montant du capital social à indiquer dans les statuts d’entreprises d’une société de transport de personnes, nous allons vous éclairer.

Un capacitaire a une capacité financière à respecter qui est de 1500€, son capital social minimum en création devra être donc de ce montant là. Il faudra prouver de 1500€ par licences supplémentaires.

Une société de VTC n’a pas de capital minimum à définir si la société possède un véhicule ou un contrat de location de 6 mois ou plus. Un capital de 1500€ minimum devra être indiqué si le gérant VTC ne peux pas prouver d’un contrat de location ou d’une propriété de véhicule.

 

 

Quel capital choisir de manière stratégique ?

Tout d’abord, nous vous conseillons d’opter pour un capital variable, qui permet de modifier son montant gratuitement afin de pouvoir demander de nouvelles licences auprès de la DREAL ou des inscriptions au registre des transporteurs VTC.

Les clients privés regardent le montant de votre capital social, cela reflète votre sérieux mais surtout votre investissement.

Votre capital social peut être affiché partout, carte de visites, site internet, statuts, c’est l’identité de votre entreprise de transport.

 

 

La différence entre le capital souscrit et libéré

 

Le capital souscrit est le montant que vous avez indiqué dans vos statuts d’entreprises .

Le capital libéré est le montant que vous avez déposé à la banque.

Vous pouvez souscrire un montant et ne libérer que la moitié si vous êtes en SAS ou 20% en SARL. Ils vous restera quelques années pour déposer la différence en banque même si nous vous conseillons de le déposer avant la fin de votre premier exercice afin de bénéficier d’abattements d’impôts .

 

BVTC CONSEIL

Comptabilité VTC - Expert comptable