5 étapes pour monter une société VTC ou Capacitaire

Comme pour tout entrepreneur, monter une entreprise n’est jamais une tâche facile. C’est un constat qui se vérifie facilement lorsqu’on met en exergue la quantité de startups créés qui meurent du jour au lendemain. Les raisons peuvent être variées. Monter mon entreprise ou pas ? Si oui, alors quel est le canevas à suivre pour le faire ? C’est exactement ce que nous allons essayer d’expliquer dans cet article. 

creation societe vtc

Créer une entreprise VTC nécessite une attention particulière. Si quelque chose est mal fait, alors vous pourrez la voir chuter à tout moment. La cause ? Peut-être une petite négligence.

La mise en place d’une société VTC peut varier en fonction du domaine dans lequel vous exercez. Les documents qu’on exige par exemple pour la création d’une startup informatique sont différents de ceux d’une boulangerie.


Notre cas ici sera fondé sur une société de VTC en France.
Vous avez suivi toute votre formation de conducteur VTC et aviez déjà une expérience garnie sur le terrain mais vous n’avez qu’une chose en tête : monter une entreprise de VTC. C’est surement l’une des meilleures décisions que vous allez prendre. Monter une société vous permettra d’abord d’être indépendant mais aussi de développer votre propre projet. En France, pour développer une entreprise VTC, il faut absolument déjà avoir obtenu sa carte VTC ou une capacité de transport. Si ce n’est pas votre cas alors vous feriez mieux de vous battre vous l’avoir. Par contre si vous l’avez déjà la suite de cet article est capitale pour vous. Parce qu’il vous révèle les étapes très importantes à suivre… Si vous êtes toujours prêt à entreprendre dans le VTC, ça commence ici !

société vtc

Étape 1: Monter un business plan solide

Le business plan ! Ce fameux outil dont parlent tous les créateurs d’entreprise. C’est quoi au juste ? Sachez dès maintenant que le business plan  en tant qu’outil d’évaluation de votre projet et de communication, est destiné à vos partenaires stratégiques que vous devrez convaincre de vous suivre (financeurs, réseau de distribution…). Si vous n’avez pas besoin de partenaires, le business plan constitue un excellent outil de travail pour vous.

Il s’agit de présenter votre projet en clair. Les études de marchés aussi doivent apparaître. Vous n’allez convaincre aucune banque si votre business plan ne répond pas aux exigences. Elles sont très strictes à ce propos.

Étape 2: Un prêt bancaire peut être nécessaire

société vtc

Vous avez monté un business plan solide et vous êtes sur le point d’aller vers les banques. Cette phase n’est pas obligatoire si vous avez tout votre financement. Néanmoins, si ce n’est pas le cas, alors il faut étudier de près toutes les propositions bancaires afin de comparer. Le but étant de faire le meilleur choix. Sachez que votre apport personnel pour la mise en place d’une société VTC joue beaucoup aux yeux des banques. Cela peut démontrer votre engagement aussi !

Étape 3: Choisir un statut juridique

Toute entreprise doit avoir un statut juridique. C’est une obligation même pour les sociétés de VTC. Il dépendra de votre volonté de créer une société à une ou à plusieurs. Le choix vous revient !

Étape 4: Immatriculer sa société de VTC

A cette phase vous devrez rédiger les statuts de votre société VTC. N’oubliez pas d’inclure les informations sur des probables futurs chauffeurs VTC de votre entreprise. Mentionnez aussi comment vous comptez gérer la structure ainsi que son fonctionnement.

Étape 5: Une panoplie de documents à préparer

L’Etat Français est très strict à ce niveau. Assurez-vous d’avoir tous ces documents pour votre future entreprise VTC. Sinon vous pourrez entrer dans cette liste de sociétés clandestines. Votre existence sera éphémère dans ce cas. Il s’agit de : 

  • Une demande au Registre des transports ou à la DREAL comprenant : statut, dépôt du capital, plan prévisionnel, justificatif domicile, pièce d’identité, diplôme et cerfa rempli (avec cachet d’un expert comptable obligatoire) ;
  • Une demande de kbis renfermant : cette attestation CFE, statut du capital, justificatif dom et les pièces d’identitéś etc… ;
  • Demande de licence ou Registre VTC suivis de : KBIS, carte grise du véhicule ou contrat de location à envoyer
  • Des mentions obligatoires doivent apparaître sur vos statuts sinon tout dossier auprès des organismes sera refusé. C’est une perte de temps car il faut tout recommencer.

Chers entrepreneurs VTC, à ce niveau vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas comment monter votre société de VTC. Il vous suffit de suivre nos étapes. Ne négligez rien sinon vous pourrez le regretter plus tard ! Fournissez tous les documents demandés même si cela peut prendre quelques semaines. Au moins vous avez la garantie de suivre le canevas comme prévu par l’Etat Français en matière de création de sociétés  VTC.

Nous pouvons nous occuper de la création de votre société de A à Z
Nous nous occuperons pour vous de :

  • Rédaction des statuts
  • Enregistrement de votre société au GREFFE
  • Obtention de votre K-BIS (en 5 jours ouvrés)
  • Demande de vos licences auprès de la DRIEA
  • Enregistrement au registre national VTC
  • Business Plan et prévisionnel

On vous en dit plus

Nos derniers articles
comptable vtc
30.08.16

Bien choisir son comptable VTC : une importance cruciale !

Un Comptable : Est-ce obligatoire?  S’il n’existe aucune obligation légale de confier la comptabilité VTC de l’entreprise à un expert-comptable, nombre de dirigeants de PME et chauffeurs vtc, installés ou en devenir, choisissent d’externaliser leur comptabilité via le recours aux services d’un expert-comptable. Pourquoi ? Simplement parce qu’au-delà de ses attributions traditionnelles (déclarations fiscales et sociales, gestion…

Lire plus

Auto-entrepreneur vtc, un statut inadapté pour un chauffeur ?

  Pourquoi le statut d’auto-entrepreneur est-il si apprécié des chauffeurs VTC ? Après avoir interrogé près de 250 chauffeurs privés en Ile-de-France, nous arrivons au résultat suivant : 80 % des chauffeurs affiliés à des éditeurs d’applications, de type Uber ou Chauffeur privé, auraient le régime d’auto-entrepreneur. Les avantages : Un tel résultat (80%) se traduit…

Lire plus
erreur vtc
28.01.16

5 erreurs à ne pas commettre en tant qu’entrepreneur

Un « concurrent », un « ennemi », un « escroc », un « paradis fiscal »… Les chauffeurs de taxi manifestent depuis mardi matin (26 janvier) en France . Ils n’associent pas systématiquement ces qualificatifs à Uber, mais c’est bien la société californienne qui augmente les tensions. La colère des taxis est illustrée à travers la…

Lire plus
contact BVTC

Nous sommes à votre écoute

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter :

Merci de vous identifier pour démarrer une conversation avec un conseiller BVTC

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Merci de vous identifier pour démarrer une conversation avec un conseiller BVTC

Voulez-vous qu'on vous rappelle en 28 secondes ?

Quelle est votre situation actuelle ?

Appelez-moi maintenant
desktop user
L'administrateur des données que vous entrez ici sera nous, c'est-à-dire : BVTC ACADEMIE. Les données seront traitées à des fins de marketing direct de nos produits et services. La base légale pour le traitement des données est un intérêt légitime de l'administrateur. Confidentialité

Appelez-moi maintenant