Mindset VTC : Quelle démarche pour réussir ?

bvtc conseil

Avez-vous envie de lancer une entreprise de VTC ? Si oui, disposez-vous de l’état d’esprit nécessaire pour réussir ? En effet, il vous faut avoir un état d’esprit irréprochable pour réussir dans ce métier. Il est important de prendre conscience ou de remarquer que les entrepreneurs qui réussissent sont un peu singuliers sur certains plans. Dans le domaine du VTC, il y a de nombreuses personnes qui pensent négativement, prennent généralement de mauvaises décisions et ne font pas les bons choix. Tout cela concourt assurément à l’échec, en tant que chauffeur VTC. Il faut donc trouver une solution pour réussir. Pour cela, vous devez renforcer votre mindset VTC ou votre état d’esprit en tant que chauffeur VTC. Nous vous donnons quelques conseils pour réussir dans ce domaine.

Mindset VTC : Vouloir réussir

Tout le monde veut réussir. Malheureusement, tout le monde n’adopte pas les comportements qui devraient les mener vers la réussite. En effet, il existe des comportements, des actes qui peuvent pousser vers la réussite. C’est grâce à ceux-ci qu’on peut déterminer à quel point vous êtes prêts à réussir. Dans le secteur du VTC tout comme dans n’importe quel autre secteur, ceux qui réussissent dans leur activité ont tous en commun un état d’esprit.

Cet état d’esprit doit pouvoir les aider à prendre des décisions fortes. Des décisions qui les mèneront inévitablement vers la réussite. Le mindset VTC devient même comme des traits caractéristiques qui permettent de distinguer les personnes qui réussiront dans le secteur du VTC de ceux qui échoueront probablement. Ce ne sera pas parce qu’il leur aura manqué la volonté, mais ce sera parce qu’ils n’auront pas pris les bonnes décisions ou n’auront pas fait les actions nécessaires.

BVTC ACADEMIE

Réussir dans le secteur du VTC est bien possible. Pour cela, il va falloir d’abord le vouloir et le montrer dans vos actes et prises de décisions. Toutes les décisions qui devront être prises doivent être mûrement réfléchies. Il ne faut pas se lever et se lancer dans le VTC au hasard, il faut préalablement avoir un plan d’action. La première chose que vous devez commencer par faire pour avoir un bon mindset VTC est de vous débarrasser de tous les préjugés négatifs.

Ne pas avoir des préjugés négatifs

Les préjugés négatifs représentent un véritable problème pour le secteur du VTC. Les personnes qui écoutent les informations, qui regardent la télé, qui lisent les journaux, qui sont dans des groupes Facebook se conditionnent inconsciemment à une connotation négative de leur secteur d’activité. Le secteur du VTC a une image qui véhicule de nombreux préjugés négatifs sur le métier lui-même. Malheureusement, cela influe d’une façon ou d’une autre sur la façon dont les chauffeurs voient ce qu’ils font. De plus, le reflet de la sphère sociale et médiatique est un reflet négatif du secteur d’activité VTC. Pour les réseaux sociaux et les médias, être chauffeur VTC est considéré comme un sous métier.

En effet, les chauffeurs VTC sont considérés comme des esclaves des applications. On considère qu’ils sont exploités et qu’ils gagnent un salaire qui est bien en dessous du SMIC avec des horaires vraiment impossibles. Pour la sphère sociale et médiatique, être chauffeur VTC, c’est plus souffrir qu’autre chose. D’ailleurs, il y a certains articles qui disent qu’il vaut mieux être un vendeur McDo qu’être un chauffeur VTC. Pourtant, de nombreuses personnes gagnent bien leur vie dans le secteur du VTC. Elles ont dû adopter le mindset VTC en commençant par éliminer tous ces préjugés négatifs. Ces derniers représentent des parasites qui s’implantent dans votre cerveau et conditionnent votre échec. En éliminant de votre cerveau ces idées négatives que les autres ont du métier de VTC, vous pouvez commencer par penser différemment.

Penser différemment des autres

Il ne s’agit pas seulement de penser autrement, mais aussi d’agir différemment et de s’entourer des personnes qui sont inspirantes et qui obtiennent des résultats. C’est le seul moyen de combattre cette image dépréciative que le monde a de votre métier. Votre entourage professionnel est la première chose sur laquelle vous devez agir pour modifier votre mindset VTC et adopter un état d’esprit positif envers le métier de chauffeur VTC. D’après plusieurs études, nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous côtoyons le plus à titre professionnel. Si malheureusement, les cinq personnes que vous fréquentez le plus sont des chauffeurs VTC qui travaillent avec les applications et s’en plaignent, ils vous tireront indéniablement vers le bas.

Pour vous en sortir, il vaut mieux se rapprocher d’entrepreneurs, de chefs d’entreprise qui ont déjà réussi. Dans le secteur du VTC, il s’agit principalement de chefs d’entreprise qui ont déjà créé des sociétés de transport, qui ont plusieurs chauffeurs, qui ont des projets, qui ont une valeur ajoutée et qui ont un véritable service. Tout simplement, il s’agit d’entrepreneurs qui ont du succès. En vous rapprochant de ces derniers, cela va vous ouvrir un grand champ de possibilités. Vous prendrez conscience qu’il y a des possibilités pour réussir dans ce secteur. Inconsciemment ou consciemment, cela va vous motiver et préparer votre mindset VTC à la réussite.

Par exemple, vous pouvez choisir un entrepreneur qui a choisi d’investir dans une dizaine de véhicules et qui a embauché lui-même ses chauffeurs. Vous apprendrez de lui et vous saurez toutes les difficultés qu’il a affrontées avant de réussir. Vous découvrirez qu’il est parti avec une vision avant de créer cette valeur ajoutée. Il représente une source d’inspiration pour vous.

Mindset VTC : Avoir un plan d’action

Afin de préparer votre cerveau à réussir et ne pas y laisser entrer les idées négatives et les préjugés négatifs, il faut disposer d’une vision assez claire, d’un plan d’action. Vous devez savoir où vous allez, vous ne devez pas naviguer à vue.

Avoir une vision pour réussir

Aujourd’hui, le problème de la plupart des chauffeurs VTC est qu’ils n’ont pas de vision. Ils commencent l’activité sans véritablement savoir où ils vont. De plus, ils ne savent pas là où ils seront dans un an, dans trois ans ou dans cinq ans. Ils ne savent pas s’ils vont travailler sur application ou s’ils vont prendre une voiture en location. Ce manque de repère a pour finalité l’échec. Au bout de deux ou trois ans, ils finiront par déposer le bilan, car ils n’auront pas défini un plan d’action qui permet de déterminer des objectifs clairs.

Une vision claire et définie, c’est une feuille de route à court, moyen et long terme. Cela vous permet même de vous différencier de la concurrence. Vous pouvez même prendre une feuille de papier et un stylo pour inscrire tous les objectifs, ainsi que les dates limites auxquelles vous devrez atteindre ces objectifs. Pour cela, il faudra que vous vous posiez les bonnes questions.

Quelles sont les questions essentielles à se poser ?

Il y a de nombreuses questions que vous devrez vous poser avant de commencer. Cela permettra de préparer votre mindset VTC à la réussite. Comme nous l’avons dit tantôt, une feuille et un stylo vous seront très utiles pour coucher toutes les questions.

Voici quelques questions qui vous permettront de définir vos objectifs à court, moyen et long terme.

Commencez par vous demander la raison pour laquelle vous avez choisi votre secteur d’activité. Est-ce par dépit ou juste parce que vous avez un projet bien précis et que vous avez des ambitions de réussite. Demandez-vous ce que vous devez faire dans 3 ans. Pour atteindre cet objectif, vous devez savoir là où vous serez dans 2 ans, dans 1 an, dans 6 mois. Vous devez définir vos objectifs de façon périodique et ainsi déterminer les efforts à fournir, les bonnes stratégies à adopter. Aussi, faut-il vous demander comment vous allez vous différencier de la concurrence.

Ensuite, vous devez également déterminer le marché de niche sur lequel vous allez vous positionner afin de faire du profit et de ne pas vous laisser submerger par les offres de la concurrence. Enfin, il faut se demander comment optimiser votre entreprise. À cet effet, il faut trouver les bonnes réponses aux questions suivantes : pour une bonne rentabilité, la location de voiture est-elle une bonne idée ? N’est-il pas mieux d’acheter votre propre véhicule ?

Toutes ces questions vous permettront de déterminer clairement là où vous voulez aller avant de vous lancer dans votre activité de chauffeur VTC.

Mindset VTC : Avoir un esprit positif

Si vous n’avez pas de plan d’action, vous allez naviguer à vue, et vous finirez probablement comme le Titanic, vous allez vous prendre un iceberg. Malheureusement, c’est ce que font 90% des entrepreneurs qui interviennent dans le secteur du VTC.

Pour avoir le mindset VTC pour réussir, il faut avoir un état d’esprit positif. Cela implique d’avoir les idées claires et de grandes ambitions. Il faut vous mettre en tête que vous ne faites pas ce métier pour boucler vos fins du mois. Il s’agit de votre principale source de revenus, vous devez donc tout faire pour y gagner beaucoup d’argent. Vous devez avoir le même état d’esprit qu’un navigateur. Ce dernier ne navigue pas à vue. Il sait exactement là où il va. Il a une trajectoire bien précise. Ainsi, vous ne pourrez pas couler. Avec cet état d’esprit positif, vous pouvez réussir dans le secteur du VTC. Ayez juste les idées claires du déroulement de votre activité, préparez-vous étape par étape, et vous ferez fructifier tous vos efforts.

Après cela, il faudra penser à comment financer votre projet. Pour cela, vous pouvez monter un business plan et aller voir les banquiers ou les organismes d’investissement pour qu’ils vous aident à obtenir un financement. Il faudra donc effectuer une étude de marché.

Mindset VTC : Comment effectuer une étude de marché ?

Peu importe le secteur dans lequel on évolue, l’étude de marché nous permet d’évaluer la faisabilité et la rentabilité d’un projet. Pour vous lancer dans le secteur du VTC, vous devez également le faire afin de mieux préparer votre mental et atteindre vos différents objectifs. Les premières stratégies à mettre en place concernent la recherche des clients.

La recherche des clients

Ce seront les clients qui feront vivre votre activité. Afin de les trouver, vous devrez mettre en place de nombreuses stratégies qui vous permettront de gagner en visibilité. Vous devez donc connaître votre secteur d’activité avant de vous lancer. Pour commencer, créer un portefeuille client vous nécessitera un certain investissement, mais sur le long terme, cela pourrait vous rapporter gros. À cet effet, vous devez : créer un site internet, créer des profils sur les réseaux sociaux, donner des cartes de visite aux clients des applications pour les transformer en clients privés et même faire du démarchage auprès des entreprises pour avoir de nouveaux contrats.

Outre la recherche de client, il faut également penser à la qualité de vos services. Vous devez tout faire pour vous différencier de vos concurrents et marquer ainsi vos clients. Si vous réussissez, ils feront systématiquement appel à vous dès qu’ils auront besoin d’un chauffeur VTC.

Pensez également à choisir une niche. Toutefois, il faudra veiller à ce que cette niche ait un grand potentiel commercial et soit rentable. Ce sera l’analyse de marché qui vous permettra de trouver la bonne niche.

L’analyse de marché pour préparer ses objectifs

L’étude de marché permet de se projeter dans son activité. Grâce à elle, vous pouvez vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Pour établir tout cela, il faut se baser sur de véritables chiffres et des données réelles. Si elles sont justes, vous pouvez vous créer une feuille de route que vous suivrez dès le début de votre activité. Au cours de votre étude de marché, il faut prendre en compte tous les différents acteurs qui évoluent dans le secteur d’activité. Chacun d’eux utilise une méthode différente, et il va falloir que vous intégriez tout cela pour vous créer des objectifs réalistes.

BVTC ACADEMIE